PREVENTIVE CARE

Preventive Care un programme de bien-être pour vos collaborateurs, conçu spécialement pour les entreprises afin de prévenir l’épuisement professionnel.

Nous proposons des solutions concrètes et efficaces axées sur des programmes de thérapies préventives personnalisés pour chaque collaborateur. Grâce à ce suivi unique, nous agissons directement sur leur bien-être et leur santé avec des résultats visibles et mesurables tant sur le plan personnel que professionnel.

Pour un coût de base équivalent à celui d’une journée d’absence d’un collaborateur !

Les thérapies préventives contribuent à l’amélioration du bien-être personnel et professionnel. Cependant, trop souvent, les gens se lancent eux-mêmes dans ces thérapies au travers du bouche à oreille ou d’une lecture avec pour résultat, une perte de temps, d’argent et peu ou pas d’effet du traitement.

Notre approche : PREVENTIVE CARE définit un programme thérapeutique adapté et en adéquation avec la problématique de votre collaborateur (problème familial, maladie, manque de motivation au travail, grossesse, etc.)

Notre but : PREVENTIVE CARE évite l’expérimentation des traitements hasardeux, incompatibles entre eux ou l’engagement dans l’automédication. En effet, seuls des professionnels qui ont une vision globale des thérapies, de leurs champs d’actions et de leurs éventuelles interférences peuvent assurer un résultat efficace.

Nos moyens : PREVENTIVE CARE met à disposition un réseau labellisé de professionnels. Le croisement de leurs savoirs, expériences et spécificités de chaque thérapie permet de proposer le meilleur parcours de prévention et le meilleur suivi.

« Soignez vos employés et ils soigneront votre business,
c’est aussi simple que ça»

RICHARD BRANSON

PREVENTIVE CARE

Preventive Care est un programme de bien-être pour vos collaborateurs, conçu spécialement pour les entreprises afin de prévenir l’épuisement professionnel.

Nous proposons des solutions concrètes et efficaces axées sur des parcours de soins personnalisés pour chaque collaborateur. Grâce à ce suivi unique, nous agissons directement sur leur bien-être et leur santé avec des résultats visibles et mesurables tant sur le plan personnel que professionnel.

 

Pour un coût de base équivalent à celui d’une journée d’absence d’un collaborateur !

Ces parcours de soins sont élaborés autour des thérapies alternatives qui contribuent à l’amélioration du bien-être personnel et professionnel. Trop souvent, les gens se lancent eux-mêmes dans ces thérapies au travers du bouche à oreille ou d’une lecture avec pour résultat, une perte de temps, d’argent et peu ou pas d’effet du traitement.

Notre approche : PREVENTIVE CARE définit un parcours de soins adapté et en adéquation avec la problématique de votre collaborateur (problème familial, maladie, manque de motivation au travail, grossesse, etc.)

Notre but : PREVENTIVE CARE évite l’expérimentation des traitements hasardeux, incompatibles entre eux ou l’engagement dans l’automédication. En effet, seuls des professionnels qui ont une vision globale des thérapies, de leurs champs d’actions et de leurs éventuelles interférences peuvent assurer un résultat efficace.

Nos moyens : PREVENTIVE CARE met à disposition un réseau labellisé de professionnels. Le croisement de leurs savoirs, expériences et spécificités de chaque thérapie permet de proposer le meilleur parcours de prévention et le meilleur suivi.

« Soignez vos employés et ils soigneront votre business,
c’est aussi simple que ça»

RICHARD BRANSON

Les faits

En Suisse, 25% de la population active déclare se sentir émotionnellement épuisée au travail. Selon le SECO (Secrétariat d’Etat à l’Economie) le stress entraîne des coûts annuels de 4,2 milliards de francs, dont 2,4 milliards sont imputables à l’absentéisme, à la perte de production ou aux traitements médicaux engendrés (1).

Selon l’office fédéral de la statistique, 77% des absences au travail sont dues à une maladie ou un accident. Et, selon la Commission Fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFCST), chaque journée d’absence coûterait entre 600 et 1’000 francs à l’entreprise (2).

Les absences ou les performances réduites des employés coûtent à l’entreprise des sommes considérables. Cela inclut la perte de salaire et les coûts éventuels des indemnités journalières de maladie, mais aussi la réduction de la productivité en cas de présence.

En outre, il a été démontré que l’épuisement professionnel est “contagieux” dans le sens ou les collègues reprennent le travail de la personne absente et augmente ainsi à leurs tours le risque d’être victime d’un épuisement professionnel.

(1) source : https://www.sinomedica.ch/burnout-facteur-de-cout
(2) source : https://www.ekas.admin.ch/index-fr.php?frameset=20

Les faits

En Suisse, 25% de la population active déclare se sentir émotionnellement épuisée au travail. Selon le SECO (Secrétariat d’Etat à l’Economie) le stress entraîne des coûts annuels de 4,2 milliards de francs, dont 2,4 milliards sont imputables à l’absentéisme, à la perte de production ou aux traitements médicaux engendrés (1).

Selon l’office fédéral de la statistique, 77% des absences au travail sont dues à une maladie ou un accident. Et, selon la Commission Fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFCST), chaque journée d’absence coûterait entre 600 et 1’000 francs à l’entreprise (2).

Les absences ou les performances réduites des employés coûtent à l’entreprise des sommes considérables. Cela inclut la perte de salaire et les coûts éventuels des indemnités journalières de maladie, mais aussi la réduction de la productivité en cas de présence.

En outre, il a été démontré que l’épuisement professionnel est “contagieux” dans le sens ou les collègues reprennent le travail de la personne absente et augmente ainsi à leurs tours le risque d’être victime d’un épuisement professionnel.

(1) source : https://www.sinomedica.ch/burnout-facteur-de-cout
(2) source : https://www.ekas.admin.ch/index-fr.php?frameset=20

Pourquoi faut-il s’orienter sur la prévention?

Tentez une approche différente de la gestion de la santé de vos collaborateurs!

La mentalité occidentale est centrée sur le curatif et vise à traiter le symptôme sans accorder une place à la recherche de sa cause. A ce titre les individus sont ancrés dans une démarche de soin de leur corps/esprit et ce, seulement lorsque les symptômes surgissent.

La mentalité occidentale est également axée sur la division thérapeutique. Elle tend à séparer, isoler, fragmenter votre problème pour mieux l’analyser mais en oubliant la vision globale (un spécialiste pour la main, un spécialiste pour le pied, un spécialiste pour le dos…).

Les médecines alternatives (orientales par exemple) prônent par contre une approche globale de l’individu pour identifier la cause d’une perturbation et la supprimer.  En exemple, pas de fondement de biologie sans physique, pas de physique sans mathématiques. Il en est de même avec le corps, l’esprit. 

Appliquons cet état de fait aux soins basés sur les médecines alternatives !
Unissons les savoirs et nos connaissances !
 

Changeons ensemble de paradigme ! 

Nous prônons une approche 360° de vos collaborateurs pour intégrer leur plan physique et émotionnel tout en y intégrant les facteurs externes de leurs vies.

Les thérapies naturelles sont en ce sens des excellents vecteurs de prévention par leur approche cause et non conséquence.

Sur le plan physique, ces thérapies fortifient les défenses naturelles et aident ainsi l’organisme à se défendre contre les agents infectieux pathogènes.
Sur le plan émotionnel, ces thérapies
harmonisent le corps et l’esprit et évitent ainsi les phénomènes de “mal à dit” : les émotions laissent des empreintes sur le corps et une émotion refoulée, non reconnue, non exprimée… peut affaiblir une personne.

A ce titre, elles peuvent être utilisées pour traiter les troubles psychologiques et émotionnels tels que la nervosité, le stress ou l’épuisement professionnel, et ce, sans recours systématique aux médicaments.

Leurs efficacités reposent sur deux axes fondamentaux :

Considérer l’individu comme un tout, de sorte que le traitement se concentre sur l’état de santé global du patient.

 

Mettre en place un traitement préventif pour éviter le développement de problème de santé.

 

Par conséquent, la prévention obtient de meilleurs résultats que le traitement, qu’elle soit :

  1. primaire (en amont de la maladie),
  2. secondaire (à un stade précoce de son évolution),
  3. tertiaire (sur les complications et les risques de récidive).

 

« Qui paie le masseur, éloigne le docteur»

 

« Qui paie le masseur, éloigne le docteur »

Pourquoi faut-il s’orienter sur la prévention?

Tentez une approche différente de la gestion de la santé de vos collaborateurs!

La mentalité occidentale est centrée sur le curatif et vise à traiter le symptôme sans accorder une place à la recherche de sa cause. A ce titre les individus sont ancrés dans une démarche de soin de leur corps/esprit et ce, seulement lorsque les symptômes surgissent.

La mentalité occidentale est également axée sur la division thérapeutique. Elle tend à séparer, isoler, fragmenter votre problème pour mieux l’analyser mais en oubliant la vision globale (un spécialiste pour la main, un spécialiste pour le pied, un spécialiste pour le dos…).

Les médecines alternatives (orientales par exemple) prônent par contre une approche globale de l’individu pour identifier la cause d’une perturbation et la supprimer.  En exemple, pas de fondement de biologie sans physique, pas de physique sans mathématiques. Il en est de même avec le corps, l’esprit. 

Appliquons cet état de fait aux soins basés sur les médecines alternatives !
Unissons les savoirs et nos connaissances !
 

Changeons ensemble de paradigme ! 

Nous prônons une approche 360° de vos collaborateurs pour intégrer leur plan physique et émotionnel tout en y intégrant les facteurs externes de leurs vies.

Les thérapies naturelles sont en ce sens des excellents vecteurs de prévention par leur approche cause et non conséquence.

Sur le plan physique, ces thérapies fortifient les défenses naturelles et aident ainsi l’organisme à se défendre contre les agents infectieux pathogènes.
Sur le plan émotionnel, ces thérapies
harmonisent le corps et l’esprit et évitent ainsi les phénomènes de “mal à dit” : les émotions laissent des empreintes sur le corps et une émotion refoulée, non reconnue, non exprimée… peut affaiblir une personne.

A ce titre, elles peuvent être utilisées pour traiter les troubles psychologiques et émotionnels tels que la nervosité, le stress ou l’épuisement professionnel, et ce, sans recours systématique aux médicaments.

Leurs efficacités reposent sur deux axes fondamentaux :

Considérer l’individu comme un tout, de sorte que le traitement se concentre sur l’état de santé global du patient.

 

Mettre en place un traitement préventif pour éviter le développement de problème de santé.

 

Par conséquent, la prévention obtient de meilleurs résultats que le traitement, qu’elle soit :

  1. primaire (en amont de la maladie),
  2. secondaire (à un stade précoce de son évolution),
  3. tertiaire (sur les complications et les risques de récidive).